:: Coupe de l’America
  :: Livre de bord: voiliers
  :: Livre de bord: bateaux à moteur
  :: LakeSide
 
  :: Lifestyle, technique, nature
  :: Beaufort
  ::

Les Iles Galápagos – L’histoire de l’évolution à la voile

  < retour

Elles ont été découvertes par hasard il y a 500 ans à peine, utilisées pendant des siècles comme repaire de ­pirates dans le Pacifique et reconverties en parc naturel depuis 1959. Avec leur faune et leur flore uniques, les Iles Galápagos qui appartiennent à l’Equateur ont bouleversé notre compréhension du monde plus que tout autre archipel, et ce grâce à la théorie de l’évolution de Charles Darwin. Cet archipel situé à 1000 kilomètres du continent ne peut être exploré qu’en bateau.

 

C'est précisément ici, dans l'archipel des Galápagos que Charles Darwin a navigué à la voile à bord du Beagle. Il y a 173 ans très exactement. Le paysage que nous pouvons observer aujourd'hui, en 2008, par-dessus le bastingage du trois-mâts Mary Ann est quasiment identique à celui qu'ont découvert les chercheurs britanniques, qui souffraient souvent de mal de mer: des îles volcaniques inhabitées d'une beauté très sèche. Un fin ruban de nuages entoure le cône qui s'élève imperturbable dans le ciel, comme si ce volcan portait une écharpe de soie blanche. Au-dessus de nos têtes, des frégates jouent avec le vent. Elles observent avec curiosité notre douzaine de voiles de tissu lourd se colorant d'un jaune chaleureux sous la lumière du soleil couchant. Nous naviguons vers l'Equateur, cap sur le nord-ouest. Nous laissons derrière nous le détroit de Bolivar. A tribord, l'île Isabela et son volcan de 1402 mètres de haut baptisé Darwin. A bâbord, vers la poupe, se trouve Fernandina, la plus jeune des 19 plus grandes îles de l'archipel. Toutes les îles des Galápagos n'ont en effet pas le même âge. Fernandina se situe sur ce que l'on appelle un hotspot (ou point chaud), une chambre de magma. Le groupe d'îles doit justement son existence à cette chambre de magma ainsi qu'au déplacement des plaques de la croûte terrestre. Et la création peut ainsi continuer.

 

 

 

Article en PDF: galapagos (PDF, 1.57 MB)

< retour

 

 

 
«marina.ch» · Los media GmbH · Ralligweg 10 · 3012 Berne · Tél. 031 301 00 31 · Fax 031 301 00 47 · marina@marina-online.ch