:: Coupe de l’America
  :: Livre de bord: voiliers
 
  :: LakeSide
  :: SeaSide
  :: Lifestyle, technique, nature
  :: Beaufort
  ::

Damarin 582

  < retour

Les sloeps hollandais suivent fidèlement les traditions, même si bon nombre de ces bateaux sont aujourd’hui construits en polyester et que l’on ne suit plus le procédé traditionnel. Le «Damarin 582» en est un très bel exemple qui aura également fort belle allure sur nos lacs.

 

Les Pays-Bas se trouvent directement sur l’eau: ce pays situé juste au-dessous du niveau de la mer est parsemé de canaux et autres voies de navigation. Aux Pays-Bas, la branche nautique est pour ainsi dire un véritable «écosystème» vivant constitué de plus de 10 000 entreprises dans un rayon de 100 kilomètres à peine.
Damarin Jachtbouw est l’une de ces sociétés. L’histoire de cette entreprise familiale débute à la fin du XIXe siècle. Adrianes van Dam décide alors d’abandonner la pêche et de se consacrer à la construction de bateaux de pêche capables d’affronter la haute mer. Les deux générations suivantes se concentreront sur un autre domaine professionnel, mais à la fin des années 70, Adrie van Dam emprunte à nouveau la voie tracée par son arrière-grand-père. Et comme les affaires tournent bien, Adrie et Greet van Dam fondent en 1995 l’entreprise Damarin Jachten Sloepenbouw. Le sloep développé par le chantier sort en 1998. Ad van Dam, le fils des anciens propriétaires, participe aussi aux affaires depuis 1999. Plus de 250 unités ont été construites à ce jour.

La famille Hächler a repris l’importation des modèles Damarin pour la Suisse dès cette saison. Ces deux entreprises vont parfaitement ensemble: les Hächler dirigent également leur deux chantiers navals au lac de Thoune (Hächler Oberhofen et Müller Einigen) comme des entreprises familiales.

 

Article en PDF: logbuch_damarin582_f.pdf (PDF, 1.84 MB)

< retour

 

 

 
«marina.ch» · Los media GmbH · Ralligweg 10 · 3012 Berne · Tél. 031 301 00 31 · Fax 031 301 00 47 · marina@marina-online.ch