:: Coupe de l’America
  :: Livre de bord: voiliers
 
  :: LakeSide
  :: SeaSide
  :: Lifestyle, technique, nature
  :: Beaufort
  ::

Greenline 36

  < retour

La première mondiale très remarquée du nouveau «Greenline 36» s’est déroulée en septembre dernier à Friedrichshafen. Lors du test sur le lac de Constance, le bateau a prouvé qu’il conservait l’ADN de Greenline tout en affichant de nombreuses améliorations convaincantes.

 

L’histoire de Greenline a été marquée au début par un grand succès, suivi d’un échec. Greenline a été lancé en 2010 par les frères Jakopin (J&J Design). «Les gens ne veulent en fait pas naviguer absolument sur un bateau rapide», expliquait à l’époque Japec Jakopin. «Nous pensons que 15 noeuds suffisent amplement et qu’il est donc nécessaire d’optimiser les propriétés de navigation d’un bateau pour la fourchette située entre 0 et 15 noeuds.» Suite à cette réflexion, J&J Design a développé ce qu’il a nommé la «coque Superdisplacement» de Greenline: le design particulier de la partie immergée est efficace jusqu’à une vitesse correspondant au double de la vitesse théorique de la coque, soit environ 15 noeuds pour un bateau de 10 mètres. A une telle vitesse, un Greenline ne consomme que la moitié de l’énergie nécessaire à un bateau à déplacement traditionnel et seulement un quart de l’énergie consommée par un bateau glisseur à double motorisation. Outre une faible consommation de carburant, la construction de la coque assure également un comportement stable et très agréable sur l’eau.

 

Article en PDF: logbuch_greenline36_f.pdf (PDF, 1.58 MB)

< retour

 

 

 
«marina.ch» · Los media GmbH · Ralligweg 10 · 3012 Berne · Tél. 031 301 00 31 · Fax 031 301 00 47 · marina@marina-online.ch